Vérité et fiction, image et imaginaire dans le roman contemporain sur la Première Guerre mondiale

download (1)

 

La première Guerre mondiale entre histoire et imaginaire
Les romanciers contemporains questionnent et imaginent ce qui s’est réellement passé, soit pour un parent pratiquement oublié (le grand-père de Stefan Hertmans), soit pour un personnage fictif (Anthime Sèze, le protagoniste du roman de Jean Echenoz) qui peut donner aujourd’hui un visage à l’enfer du front.

C’est pourquoi les bons romans actuels qui traitent du thème de la Première Guerre mondiale éclairent également la relation entre document et fiction, entre histoire et imaginaire, entre passé et présent.

Deux romans comparés
Malgré une trame radicalement différente, cette interrogation est une donnée centrale aussi bien dans Oorlog en terpentijn [Guerre et térébenthine] de Hertmans que dans 14 d’Echenoz.

Vous pouvez télécharger cette chronique, rédigée par Kris Peeters (Universiteit Antwerpen) et Myrthel van Etterbeeck (Katholieke Universiteit Leuven) ici.